ISO 17100:2015

Exigences relatives à tous les aspects du processus de traduction

La norme ISO 17100:2015 définit les exigences relatives à tous les aspects du processus de traduction ayant une incidence directe sur la qualité et la prestation des services de traduction.

Elle comprend des dispositions pour les prestataires de services de traduction (PST) concernant la gestion des processus de base, les exigences de qualification minimale, la disponibilité et la gestion des ressources, et d’autres actions nécessaires à la prestation d’un service de traduction de qualité. Elle ne s’applique pas à l’utilisation de résultats bruts produits par une traduction automatique, à la post-édition ou aux services d’interprétation.

La norme ISO 17100:2015 spécifie les étapes de traduction telles que :

  • la traduction (y compris une vérification de la traduction par le traducteur lui-même)
  • la révision par une deuxième personne
  • la relecture (étape facultative, conçue pour évaluer la pertinence de la traduction par rapport à l’objectif convenu, au domaine et aux mesures correctives recommandées)
  • la correction (vérification facultative de la prépublication)
  • le contrôle final

La norme ISO 17100:2015 définit les types de ressources, telles que les ressources humaines (les traducteurs, réviseurs, relecteurs, correcteurs et chefs de projet) ainsi que les ressources techniques et technologiques.

Elle fixe également des normes minimales telles que :

  • Les traductions doivent être révisées par une deuxième personne.
  • Un traducteur doit être titulaire d’un certificat de compétence en traduction délivré par un organisme gouvernemental approprié.
  • Définir et s’accorder sur la qualité du texte cible, sur la nature et la portée de l’assurance-qualité, et sur l’utilisation de guides stylistiques avec le client.
  • L’existence d’un processus de traitement des retours clients, qui permet de déterminer la qualité réelle de la traduction et la satisfaction du client.
  • Le prestataire de services de traduction est tenu d’archiver les projets de traduction.
  • Le respect des exigences en matière de protection des données. Les traductions sont parfois confidentielles et contiennent des informations client sensibles.