3 conseils incontournables pour réussir le référencement de votre site web multilingue

01/09/2020 Sites web & SEO

Le référencement naturel, plus connu sous son appellation anglophone SEO (Search Engine Optimization), est une discipline complexe au cœur de toutes les stratégies. Toutes les entreprises veulent voir leurs sites apparaître, en tête, sur les pages de résultats des moteurs de recherche. L’enjeu est d’autant plus compliqué lorsqu’il faut allier prestation de traduction et optimisation SEO

Mais, pas de panique, notre équipe vous a préparé 3 conseils incontournables pour associer les deux disciplines en toute simplicité ! 

Vous souhaitez optimiser votre position sur les moteurs de recherche quel que soit le pays que vous ciblez ? C’est compréhensible ! Pour cela, adaptez la stratégie SEO de votre site au pays de destination, pour vous garantir un référencement de qualité dans toutes les langues disponibles sur votre site. 

Voici 3 conseils qui pourront vous être utiles.

1- Éviter la traduction littérale 

La traduction va au-delà du simple fait de traduire, mot à mot, un contenu. Il faut prendre en compte le sens du document dans son intégralité quel qu’il soit (textuel, vidéo…). Il est important de conserver votre univers, votre message général et votre image de marque pour chacun des pays cibles auxquels vous vous adressez.  

Traduire consiste à s’assurer de la qualité des éléments linguistiques (par exemple la syntaxe) mais également, que le contenu plaira à la cible. Par ailleurs, la maîtrise du domaine (juridique, politique, économique, mode, éducation…) est fortement recommandée afin d’employer et de comprendre le vocabulaire approprié, souvent technique. 

De plus, cela permet d’avoir un esprit vif et critique face au contenu. Toutes ces conditions réunies permettent de réaliser une bonne traduction, et c’est ce dont votre cible a besoin ! 

2- Favoriser la localisation et le SEO 

La localisation est un style de traduction qui vous permet d’adapter parfaitement votre contenu à votre audience. Elle prend en compte la culture du pays cible. Il s’agit de réaliser une adaptation culturelle et linguistique du contenu, pour que votre public puisse s’y intéresser et s’y reconnaître. Cette technique permet de mieux toucher votre cible donc d’avoir un meilleur impact

Tout d’abord, la qualité de la traduction doit être irréprochable, les mots doivent être soigneusement choisis en fonction du contexte socio-culturel du pays cible. 

Il est impossible de parler de SEO sans parler de contenu ! Vous devez impérativement fournir un contenu utile et pertinent. Le référencement de votre site web multilingue sera par conséquent optimisé. 

Quelques indications concernant le nombre de mots : 

●      Votre article doit contenir 600 mots minimum et 1000 mots maximum. 

●      Si, à l’inverse, vous rédigez du contenu pour une page très stratégique (page d’accueil par exemple), il est préférable d’écrire 500 à 600 mots

●      Enfin, pour une page produit, il est conseillé d’écrire 300 à 400 mots

Appliquez la règle des 1% : avec un mot clé, tous les 100 mots, qui permet d’articuler votre contenu de façon simple et pertinente pour les internautes. 

N’oublions pas l’importance des balises (meta, Hn). Mais à quoi correspondent-elles exactement ?  

●      Les balises meta sont celles que l’on retrouve dans les SERP (Search Engine Results Pages) ; il s’agit du titre et de la description. Dans celles-ci, il faut mettre en avant les mots-clés les plus pertinents.  

●      Les balises Hn, quant à elles, sont directement au cœur de votre contenu. Il y a 6 balises HTML : 

  1. La plus importante pour Google est la H1, elle correspond à votre titre. Il est préférable que votre titre contienne 60 caractères (il s’agit de la taille optimale). Votre mot-clé, le plus pertinent, doit y figurer.  
  1. Quant aux balises H2 et H3, elles correspondent aux sous-titres qui permettent de hiérarchiser votre contenu. C’est également l’opportunité de mettre d’autres mots-clés.  
  1. Enfin, les balises H4, H5 et H6 sont très peu utilisées, sauf dans de longs textes afin de l’aérer un peu avec des marges notamment. 

Cependant, attention à l’usage abusif des balises qui pourrait être considéré comme un spam pour les moteurs de recherche.  

Après avoir choisi des titres percutants et accrocheurs, vous devez rédiger un contenu unique, qualitatif, en cohérence avec votre activité et votre audience. De plus, nous vous recommandons de donner un titre descriptif à vos images, et de placer des liens internes et externes au sein de votre contenu: ce sont de véritables atouts pour votre stratégie SEO

3- Adopter une organisation multilingue 

Lorsque votre site est disponible dans différentes langues, son organisation doit être claire. 

Premièrement, il faut utiliser plusieurs noms de domainel’extension sera différente en fonction du pays cible.   

Ensuite, vous pouvez ajouter des balises afin que les moteurs de recherche proposent directement la page dans la langue qui correspond au pays de l’internaute. 

De plus, vous devez adapter les informations clés en fonction de chacun de vos pays cibles. Par exemple, changer la devise (euros, dollars), changer l’unité de mesure (kilomètre, mile), l’indicatif. Appliquez ces règles pour le bon référencement de votre site web multilingue. 

Enfin, n’utilisez pas un outil de traduction automatique (Google traduction, translator…) mais rapprochez-vous directement d’une agence. Chez Intertranslations, nous sommes spécialisés en SEO et traduction de sites web multilingues. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir votre devis gratuit.

Pour les mots de la fin, nous vous encourageons comme pour chacune de vos campagnes marketing, à suivre et analyser vos résultats afin de réajuster ou non votre stratégie SEO. 

Appliquez nos trois précieux conseils et nous sommes confiants que votre site multilingue se classera parmi les meilleurs résultats SERP ! 

Restez connectés pour ne rien manquer : actualités, articles, conseils stratégiques !