Quelle est l’importance de la traduction des déclarations de revenus dans la crypto-monnaie?

13/04/2022 Traductions spécifiques

Avec les gouvernements qui légalisent les crypto-monnaies, cette forme de paiement devient chaque jour plus populaire. Elle est désormais acceptée par un nombre croissant d’entreprises dans le monde entier et apparaît constamment sur toutes les plateformes de médias sociaux. À mesure que sa présence se développe, elle devient plus accessible aux personnes du monde entier. Au cours de l’année, les particuliers échangent cette monnaie numérique sur de multiples plateformes et dans différentes langues. Cependant, lorsqu’ils établissent leurs déclarations fiscales, beaucoup constatent qu’ils peuvent avoir besoin de services de traduction.

Taxes et crypto-monnaies dans le monde

Aux États-Unis, les investissements en crypto-monnaies sont traités comme n’importe quelle autre transaction à partir d’un compte bancaire, dès qu’une opération imposable a lieu lorsque la transaction est achevée. Ainsi, si une crypto est achetée, le propriétaire du portefeuille sera taxé lorsque la crypto sera vendue au prix de cession fixé et que la transaction sera clôturée.

Le montant de l’impôt que vous payez dépend de la durée pendant laquelle vous avez conservé cet investissement initial. Si la période de détention était inférieure à un an, elle est traitée comme une plus-value à court terme. Cela signifie que votre crypto-monnaie sera imposée au même taux que le reste de vos revenus au cours de cette année-là.

Par ailleurs, votre crypto-monnaie sera traitée comme une plus-value à long terme si elle est achetée et vendue pendant une période de détention de plus d’un an. Ces taux d’imposition sont beaucoup plus faibles, soit 0 %, 15 % ou 20 %, en fonction du revenu de votre ménage.

Le chiffre que vous devez déclarer dans votre déclaration fiscale est la différence entre le prix d’achat initial et le prix de vente, c’est votre plus-value réalisée. Par exemple, si le propriétaire d’un portefeuille a acheté des bitcoins à un prix total de 500 dollars et les a vendus pour 800 dollars, il ne sera taxé que sur les 300 dollars de bénéfice. C’est ce qu’on appelle un gain en capital ou alors  gain imposable. Toutefois, si votre bitcoin perdait de la valeur et que vous le vendiez pour 400 dollars, vous subiriez une perte en capital de 100 dollars. Les pertes éventuelles peuvent être utilisées pour compenser votre impôt sur le revenu à hauteur de 3 000 $.

Le Royaume-Uni, le Canada et l’Australie ont un système d’imposition similaire, où toutes les transactions en crypto-monnaies sont soumises soit à l’impôt sur les gains en capital, soit à l’impôt sur le revenu. Cela dépend des types de transactions que vous avez effectuées avec votre crypto. Si vous gagnez de la crypto-monnaie, cela est considéré comme un revenu et soumis à l’impôt sur le revenu. Toutefois, si vous vendez ou échangez votre crypto, les bénéfices seront soumis à l’impôt sur les plus-values.

Aux Pays-Bas, le système d’imposition est un peu différent. Ils utilisent ce que l’on appelle un système d’impôt sur la fortune, ce qui signifie qu’il n’y a pas d’impôt sur les plus-values. Au lieu de cela, les crypto-monnaies sont considérées comme des actifs et vous ne payez des impôts que sur le total de tous vos actifs déclarés au-delà de 50 000 euros.

En France, depuis la Loi Pacte du 1er Janvier 2019, les cryptomonnaies rentrent dans le champ de la flat tax composé de l’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux. Une non-déclaration des comptes de crypto-actifs entraînera une amende de 750 euros.

Comme indiqué ci-dessus, les règles fiscales varient selon les pays. Bien que les contribuables puissent accéder facilement à ces informations sur Internet, elles devront être correctement traduites pour éviter tout problème juridique. Il est particulièrement important de faire appel à une traduction professionnelle, car les documents juridiques contiennent une terminologie, un jargon et une formulation spécifiques. Une traduction incorrecte peut donc entraîner de graves conséquences. Vous comprendrez avec la suite de la lecture pourquoi il est si important de traduire correctement ces documents.

Formulaires fiscaux pour les crypto-monnaies et traduction

Les formulaires fiscaux sont utilisés par les particuliers ou les organisations pour déclarer leurs revenus, leurs bénéfices et leurs pertes. Dans le monde de la crypto-monnaie, ils sont à prendre très au sérieux, comme tout autre rapport fiscal. Les formulaires fiscaux sont différents pour chaque pays, mais le contenu de base est très similaire. Vous devez décrire le bien ou le type de revenu, la date d’achat et le prix d’achat, ainsi que la date et le prix de vente. Vous devrez également indiquer les gains ou les pertes réalisés au cours de l’opération.

Les nombres ont généralement un langage universel qui leur est propre, ce qui en simplifie cette partie. Cependant, il existe quelques différences et en Europe, un point est utilisé pour les grands nombres au lieu d’une virgule. Ainsi, au lieu d’écrire 1,000 comme au Royaume-Uni, quelqu’un en France écrira 1.000.

Le reste du langage utilisé dans les déclarations d’impôts est également relativement simple et les locuteurs non natifs peuvent être en mesure de le comprendre dans une certaine mesure. Mais une petite erreur peut se transformer en un gros problème juridique, et mettre un chiffre dans la mauvaise case peut entraîner de lourdes pénalités. Même la différence entre un point et une virgule peut coûter des milliers de dollars à long terme.

Pour éviter toute erreur, il est plus judicieux et plus sûr d’obtenir une traduction juridique des documents dans votre langue maternelle. Pour un prix modique, cela peut vous aider à éviter de futurs problèmes juridiques et des amendes coûteuses. Lorsque vous traduisez vos textes, faites appel à un traducteur qui est à la fois un locuteur natif de la langue cible et un expert financier. Ils seront en mesure de comprendre la terminologie spécifique des deux langues et de fournir une traduction précise et professionnelle de grande qualité.

Pour une approche encore plus rentable, nous proposons également des services de traduction automatique. Nos machines neuronales avancées ont été entraînées à partir de milliers de documents traduits par des traducteurs humains professionnels. Chacune de nos machines est spécialisée dans certains secteurs, ce qui signifie qu’elles peuvent fournir des traductions de haute qualité de la terminologie spécifique à un sujet. Pour garantir l’exactitude de votre traduction, celle-ci peut ensuite être vérifiée par un linguiste professionnel lors d’une phase supplémentaire de post-édition.

De la traduction humaine à la post-édition en passant par la traduction automatique, il existe un certain nombre de solutions pour vous offrir des traductions de qualité au juste prix.

Courtier-Client

Avec sa montée en popularité, de plus en plus de personnes parlent des crypto-monnaies dans l’actualité et sur les médias sociaux. Chaque jour, nous entendons parler de nouveaux millionnaires, et beaucoup veulent se lancer avant qu’il ne soit trop tard.

Cependant, tout le monde n’a pas le temps ni les compétences nécessaires pour négocier et gérer des crypto-monnaies. C’est pourquoi il est possible de se tourner vers des investisseurs privés et des entreprises. Moyennant une rémunération convenue, ils proposent investissement de votre argent et gestion globale de votre portefeuille. L’investisseur privé est alors considéré comme le courtier, qui devient l’intermédiaire entre son client et l’entreprise.

Choisir un investisseur privé ou une société pour placer votre argent n’est pas facile et il y a beaucoup d’options à considérer. Lorsqu’il s’agit d’investissements financiers, il faut d’abord établir un certain degré de confiance avant de conclure un quelconque marché. Si vous êtes basé dans un pays étranger et que vous y payez des impôts, vous avez tout intérêt à faire appel à un traducteur pour traduire correctement vos documents. Ainsi, vous pourrez comprendre comment le courtier gère votre argent et savoir ce qui devra être déclaré au gouvernement comme revenu imposable.

La mondialisation signifie également qu’il y a de fortes chances pour que le courtier soit basé ailleurs ou vienne d’un autre pays. Si c’est le cas, il se peut qu’il parle ou utilise une plateforme dans une langue différente de la vôtre. Outre les différences linguistiques, ils peuvent même avoir des idées différentes sur la value imposable.

Vous devez faire confiance à la personne que vous engagez pour gérer vos investissements et pouvoir se comprendre est la clé. Dans cette optique, veillez à ce qu’un traducteur professionnel examine le dossier et les aspects juridiques. Il sera en mesure de fournir une traduction précise des documents, permettant une transparence totale et renforçant la confiance entre le courtier et le client. En comprenant clairement comment vos actifs cryptographiques sont traités, vous pourrez également remplir vos déclarations fiscales en toute confiance.

L’essentiel

Si vous envisagez de négocier des crypto-monnaies et de déclarer des impôts dans un pays qui parle une langue différente de la vôtre, il est préférable de faire appel à un traducteur professionnel. Il traduira les documents fiscaux nécessaires pour que vous puissiez déclarer avec précision tout gain ou revenu imposable acquis grâce aux crypto-monnaies. Cela vous aidera à remplir correctement vos déclarations fiscales, évitant ainsi tout problème juridique à long terme.

Veillez à être minutieux lorsque vous passez en revue vos opérations de l’année et déclarez tous les revenus imposables. Il est également utile de se renseigner sur les exigences fiscales locales et sur les abattements disponibles qui vous permettront de réduire légalement votre revenu imposable.

Payer pour faire traduire vos documents vous aidera à remplir correctement votre déclaration d’impôts. Il s’agit de frais minimes comparés à d’éventuelles pénalités financières ou au fait de devoir rembourser des sommes importantes au moment où vous vous y attendez le moins.

Get a free quote