Les bénéfices de la mémoire de traduction

09/08/2021 Τraduction automatique

Les avancées technologiques ont permis le développement et la création de plusieurs outils qui nous sont devenus indispensables dans notre vie quotidienne ainsi que dans différents domaines d’activité. Ces avancées ont permis d’aider les individus à accomplir une tâche ou bien les a remplacés complètement pour d’autres. Les progrès technologiques ont eu un impact considérable notamment sur le secteur de la traduction, qu’elle soit professionnelle ou bien amateure.

Des changements de taille

La traduction est un travail fastidieux et incroyablement chronophage. Un traducteur professionnel doit disposer d’une double compétence au minimum pour pouvoir délivrer des traductions correctes. Le traducteur professionnel doit avoir une grande maîtrise de la langue source et de la langue cible, de plus, elle se doit d’être combinée à une spécialisation dans une ou plusieurs industries et il doit en connaître les enjeux et la terminologie adéquate.

Pour l’aider dans son travail le traducteur pouvait s’appuyer sur des ouvrages de référence ou encore des dictionnaires spécialisés. Grâce aux avancées, l’expert peut maintenant avoir accès à ces mêmes outils, mais en plus grand nombre et en différents supports.

L’origine des mémoires de traduction

Des outils visant à aider le traducteur dans sa tâche (traduction assistée par ordinateur) mais aussi le remplaçant (traduction automatique) ont été développés au cours de ces dernières années. Le système de traduction assistée par ordinateur ou bien TAO, est un processus de traduction qui regroupe un ensemble de logiciels qui visent à aider le linguiste professionnel lors d’un projet de traduction. Parmi ces outils informatiques, il y a des glossaires et des mémoires de traduction.

La mémoire de traduction est un regroupement de base de données des stocks de segments de phrase dans plusieurs langues. Les bases de données analysent le texte source à la recherche de segments de texte qui correspondent à des phrases déjà traduites auparavant et stockées. Lorsqu’une phrase ou encore un terme technique correspond, le système de mémoire de traduction propose alors la traduction passée.

Mémoire de traduction ou traduction automatique

Si les deux proposent une traduction, quelle est la différence ? Là où la traduction automatique (TA) propose une traduction d’un texte dans son entièreté, la mémoire de traduction (MT) n’en propose seulement que sur des segments. La MT vient en aide au traducteur en lui fournissant des traductions partielles. Tandis que, la TA n’a besoin d’aucune intervention humaine pour le processus de traduction.

Les avantages de la MT

Cet outil est un gain de temps incroyable pour le professionnel, ces bénéfices sont particulièrement visibles sur les projets volumineux. La mémoire permet donc une traduction plus rapide de manière automatique, mais aussi plus cohérente puisqu’elle s’appuie sur des traductions passées pour celle en cours. De plus, le contexte est pris en compte lorsqu’une proposition est faite et régulièrement mise à jour.

Cet outil de TAO est parfait pour les entreprises ayant besoin d’une traduction urgente pour des projets de grande envergure. De surcroît, les entreprises ayant déjà effectué des traductions avec la MT peuvent économiser de l’argent sur les prochains projets. Les phrases déjà traduites ne seront pas facturées à l’entreprise.

Notre agence de traduction

Chez Intertranslations, nous proposons des services complémentaires de traduction tels que la TA mais aussi la TAO. Pour chaque client qui le souhaite une MT est créée répertoriant les anciennes traductions de l’entreprise. Notre technologie de pointe combinée à nos experts linguistiques nous permet de vous offrir des traductions rapides et de haute qualité. Grâce à cette combinaison, nous offrons la possibilité à nos clients de gagner du temps et d’économiser de l’argent. Pour plus d’information n’hésitez pas à vous rendre sur notre site internet