Quelles méthodes de traduction les entreprises choisiraient-elles pour leur projet?

02/02/2021 Actualités & Traduction

Avant de commencer un projet de traduction, il est important de décider d’une méthode globale.Il existe plusieurs approches qu’un traducteur peut adopter, et chacune d’entre elles produira un résultat final différent. Le choix de la méthode dépend généralement du type de texte et de l’utilisation que vous comptez faire de votre traduction, chaque méthode ayant ses propres avantages et inconvénients.

1.La traduction littérale

Une traduction simple ou littérale consiste à traduire un écrit mot à mot, ce qui demande le moins d’efforts possible.Cependant, cette méthode produit généralement un texte maladroit et difficile à lire, ce qui la rend inadaptée à la plupart des textes.

2.La localisation

Contrairement à la traduction littérale, la localisation prend en compte tout ce qui concerne le texte cible. Axé sur la culture, la tradition et l’histoire de la région, le contenu est adapté à son public cible. Cette méthode exige à la fois une connaissance approfondie de la langue, ainsi que de son contexte culturel, économique et politique. Des couleurs et de l’imagerie aux unités de mesure et au formatage des chiffres, tout est adapté au lecteur cible.

Par exemple, le français utilise une virgule pour marquer un point décimal et un espace pour séparer les centaines et les milliers (10 000,50). Tandis que, la langue anglaise utilise un point pour marquer les décimales et des virgules pour séparer les centaines et les milliers (10 000,50). Un texte localisé adapterait ces chiffres en fonction des conventions de la langue cible.

3.La transcréation

Transcréation est un néologisme anglais qui associe « traduction » et « création ». Cette méthode de traduction va un peu plus loin que la localisation, en se concentrant sur l’émotion et le sens global du texte plutôt que sur les mots individuels. Le contenu source est utilisé comme source d’inspiration pour créer un contenu original adapté à votre public cible et à votre culture.

La transcréation peut être appliquée dans de nombreux domaines, notamment dans le domaine du marketing. Par exemple, lors de l’entrée sur un nouveau marché d’une entreprise, la transcréation est utilisée pour créer des slogans qui résonnent auprès du public cible de la même manière qu’ils ont résonné auprès du public initial.

4.La traduction automatique

On parle de traduction automatique (TA) lorsque le contenu est traduit uniquement par un programme informatique. Grâce aux progrès technologiques constants, il existe aujourd’hui un certain nombre de programmes qui peuvent facilement vous fournir l’essentiel d’un document.

Cependant, la traduction automatique ne garantit pas la qualité et aboutit souvent à une traduction littérale. Étant donné que les traductions littérales sont généralement maladroites et peuvent entraîner une perte de nuance ou de sens, la meilleure option consiste à faire appel à des traducteurs humains pour la post-édition de la traduction. Connue sous le nom de traduction automatique post-édition (TEMP), cette méthode permet d’obtenir des résultats plus rapides que la traduction humaine traditionnelle, tout en offrant une meilleure qualité que la TA.

4.La traduction automatique

Les logiciels de traduction assistée par ordinateur (TAO) se distinguent de la TA par le fait qu’ils utilisent des mémoires de traduction créées par des traducteurs humains. Au fur et à mesure que le traducteur travaille sur le texte source, tous les segments précédemment traduits qui correspondent au nouveau contenu sont identifiés. Le traducteur peut alors accepter, rejeter ou modifier la suggestion en fonction de son jugement. Cela est particulièrement utile pour assurer la cohérence de la terminologie tout au long d’un projet.

6.La translittération

Il s’agit de transférer un texte d’un système d’écriture d’une langue à un autre. Bien qu’elle ne soit pas vraiment considérée comme une forme de traduction, elle est utile pour montrer la prononciation des mots et des noms d’une autre langue. Lorsque l’on convertit des systèmes d’écriture non latins en caractères latins, ce processus est appelé romanisation.

Il existe plusieurs normes officielles à suivre pour la translittération et la romanisation de divers systèmes d’écriture. Il s’agit notamment de l’ISO 9 pour la translittération du russe et d’autres langues utilisant des caractères cyrilliques, et du hanyu pinyin pour la romanisation du mandarin.

Il est également important de ne pas confondre translittération et transcription. Alors que la translittération concerne les textes écrits, la transcription est le processus de conversion de la langue parlée en écriture. Comme la transcription suit les règles de la langue cible, les résultats seront différents. Par exemple, Шостакович peut être écrit  » Shostakovich  » en anglais ou  » Szostakowicz  » en polonais, bien que la source audio soit la même.

Des traductions de qualité réalisées par des professionnels, pour des professionnels

Chez Intertranslations, nous proposons à nos clients une gamme de méthodes de traduction adaptées à une grande variété de projets. Si la traduction automatique peut convenir pour un texte simple à usage interne, la traduction humaine donnera les meilleurs résultats pour un document complexe destiné à être publié.

De la transcréation à la traduction automatique, en passant par les traductions humaines et assistées par ordinateur, nous disposons d’une équipe de traducteurs professionnels prêts à vous aider. En fonction de vos besoins, notre agence de traduction trouvera la bonne méthode pour votre traduction et vous fournira les résultats les plus efficaces.