Quels sont les défis de la traduction dans le commerce électronique?

02/12/2021 Traductions spécifiques

En tant que directeur du marketing numérique d’une entreprise de ecommerce vous faites quotidiennement le maximum pour satisfaire vos clients. Gérer un site de ecommerce est complexe en soi, mais opérer sur un marché mondial, cela devient encore plus compliqué. Si vous voulez vous développer à l’international, vous devez prévoir des activités supplémentaires, notamment la traduction de votre site web. 

Le contenu traduisible d’un site de ecommerce ne se limite pas au texte. Il faut traduire les photos, les vidéos, les PDF et même les commentaires. En traduisant tous ces éléments, vous offrez aux visiteurs de votre site une expérience immersive, racontable et engageante, quelle que soit sa langue maternelle.

Les sites web multilingues sont la pierre angulaire des entreprises internationales. Ils répondent directement aux besoins des clients et vous font ainsi gagner du temps et de l’argent. Toutefois, les traductions doivent être effectuées correctement. Une seule erreur peut avoir des conséquences coûteuses, nuire à votre réputation sur le marché mondial et vous faire perdre des clients.

Lisez la suite pour découvrir les 5 défis les plus courants pour les boutiques en ligne opérant sur le marché mondial. En comprenant ces défis, vous saurez ce qu’il faut faire pour réussir la traduction de votre boutique en ligne.

1. Importation et exportation de contenus multilingues  

Au cours d’un processus typique de traduction et de localisation, on est amené à partager, exporter et consulter plusieurs fichiers. Le développeur peut avoir besoin d’extraire les chaînes et les tableaux de contenus dans différents formats (.json, .po et .html, .csv etc).

Si les fichiers sont préparés correctement et envoyés dans le bon format, vous pourrez bénéficier de l’utilisation d’outils de gestion de la traduction. Il s’agit notamment de glossaires de termes clés, pour la cohérence terminologique, et de mémoires de traduction qui identifient les contenus répétés et permettent ainsi de réduire les coûts au minimum.

Une fois la traduction validée, vous devrez l’importer sur la plate-forme ou le système de votre site web. Cela peut se faire soit en créant une nouvelle page, soit en mettant à jour la précédente.

Ce processus peut s’avérer difficile si votre site web multilingue n’a pas été correctement configuré pour gérer ce transfert de données. Toutefois, à mesure que les sites web multilingues se développent, des technologies permettant aux entreprises de traduire plus facilement leurs contenus apparaissent.

Recherchez les différents plugins multilingues disponibles et trouvez-en un qui réponde à vos besoins. Si vous utilisez, par exemple, WordPress, vous pouvez vous renseigner sur les points suivants WPML. En choisissant le bon plugin, vous pouvez préparer correctement vos documents et débloquer l’accès à tous les avantages des outils de TAO (Traduction Assistée par Ordinateur).

2. La traduction automatique

Les marques doivent veiller à ce que leurs messages soient traduits avec précision, y compris les noms et les prix des produits. Si le nom d’un produit est mal traduit, l’acheteur pourrait se plaindre d’avoir reçu un article qu’il n’attendait pas. De même, une devise erronée peut entraîner des litiges entre vendeurs et acheteurs.

Les sites de ecommerce ont de plus en plus recours aux moteurs de traduction automatique en raison des volumes de contenus importants générés par les utilisateurs et des descriptions de produits. En fournissant des traductions rapides et bon marché, cet outil est devenu indispensable pour les principaux acteurs du commerce en ligne.

Cependant, comme les textes du ecommerce doivent être corrects et fluides à la lecture, une traduction automatique standard n’est pas aussi efficace qu’il n’y paraît à première vue. Rendre un texte en langue cible facile à lire est l’un des plus grands défis de la traduction automatique. Les résultats sont souvent difficiles à comprendre, ce qui peut frustrer les utilisateurs et entraîner un taux de rebond plus élevé. 

La traduction automatique avancée peut être une autre solution. Ce système fournit des traductions instantanées et peut comprendre des textes volumineux dans différentes paires de langues. Nous entraînons des machines de traduction neuronales sur une variété de sujets spécialisés en utilisant des textes source et cible antérieurs produits par des traducteurs humains. Dans le cas du ecommerce, nous constituerions une base de données sectorielle.

En 25 ans, Intertranslations a produit des milliers de traductions. À partir de ces documents, nos machines peuvent reconnaître les contenus similaires et produire une ébauche de traduction de qualité impressionnante, même si elle ne possède pas la fluidité et la sensibilité que peut lui apporter un linguiste humain. Cette solution est par conséquent rentable et permet de gagner du temps.

Que vous choisissiez la traduction automatique standard ou la traduction automatique avancée, il est essentiel que votre traduction soit précise, et c’est là que la post-édition entre en jeu. La post-édition de traduction automatique combine la traduction automatique et le travail d’un traducteur humain. Cette association vous permet de bénéficier à la fois de la rapidité de la machine et de la sensibilité d’un humain. 

3. Gestion des traductions en cours

Le commerce de détail évolue rapidement. Par conséquent, les sites web doivent être mis à jour en un clin d’œil. Cependant, les flux de travail traditionnels de la traduction web ont du mal à suivre. Votre entreprise se retrouve alors avec des contenus publiés à la hâte, ce qui vous place derrière la concurrence et vous fait perdre de l’argent.

Aujourd’hui, les moteurs de traduction automatique ne sont pas les seuls à pouvoir vous aider. Les outils et les technologies de traduction rendent les traductions humaines plus solides et plus efficaces, rationalisant ainsi l’ensemble du processus de traduction.

Les systèmes et outils de gestion de la traduction aident les prestataires de services de traduction à accroître à la fois leur productivité et leur précision, en reconnaissant les mots et les phrases similaires à un contenu déjà traduit. Utilisé pour vos campagnes mondiales, ce système peut vous faire gagner beaucoup de temps et d’argent.

Le contenu original étant traduit plus rapidement, il peut être inséré sur votre site web à temps tout en évitant les imprécisions et les erreurs systématiques. Plus vous ajoutez de fonctionnalités à votre site web, plus vous devrez traduire du contenu original. Grace aux outils de gestion de la traduction, vous pouvez gérer vos contenus et fournir des traductions en continu.

4. Étendre votre présence à l’international grâce au référencement multilingue

Le commerce électronique international étant de plus en plus répandu, les entreprises ont tout intérêt à s’assurer que leur site web est optimisé pour le référencement multilingue. Lorsqu’on opère dans différents pays, il faut non seulement fournir des informations différentes mais également tenir compte des différences culturelles. Vos contenus doivent donc être adaptés à chaque public cible. Ceci peut être fait dans le cadre de votre stratégie de référencement multilingue. Vous pouvez ainsi proposer des contenus différents à différents publics cibles en fonction de leurs besoins. 

Il est également important pour les entreprises de ecommerce d’optimiser les descriptions de leurs produits pour obtenir un bon classement dans les moteurs de recherche. Étant donné que vos publics cibles peuvent avoir des habitudes de recherche, des besoins et des attentes différents, vos mots-clés ne devront pas être traduits littéralement mais localisés. Pour ce faire il faut savoir comment les internautes étrangers recherchent vos produits dans chaque langue et pays. En comprenant votre public, vous pouvez utiliser les bons mots-clés et faire apparaitre votre site web dans les recherches les plus pertinentes.

Techniquement complexe, le référencement multilingue requiert une certaine expertise. Le marketing consiste à transmettre un message à vos clients, le référencement multilingue peut vous aider à faire entendre ce message à l’étranger. En créant un contenu conforme aux valeurs culturelles de vos lecteurs internationaux, vous pouvez étendre votre portée et engager le dialogue avec eux. Vous pourrez ainsi instaurer la confiance et fidéliser. 

5. Susciter l’intérêt de votre public à l’aide de la transcréation

Vos clients ont besoin d’une expérience personnalisée. La localisation ne suffit pas toujours pour atteindre les marchés internationaux. En plus de la langue locale, vous devez également connaître les expressions idiomatiques, les nuances culturelles et les attentes. Par conséquent, les traductions doivent aller au-delà de la simple traduction des mots, elles doivent tenir compte des différences linguistiques et culturelles ainsi que des attentes du public.

Une traduction standard permet à votre public cible de comprendre un texte, mais le marketing consiste à trouver une résonance auprès de votre public. Ainsi, une traduction directe pourrait ne pas avoir l’impact souhaité et pourrait nuire à votre expansion sur le marché mondial.

La réponse à ce dilemme est la transcréation, qui associe la traduction et la rédaction créative à des informations marketing ciblées. Le texte final est différent du texte source mais produit le même impact souhaité. Nous pouvons appliquer cette technique à l’ensemble de vos contenus, en allant au-delà des mots pour examiner les images et les couleurs.

En choisissant une agence de traduction spécialisée en traduction de sites ecommerce, vous pouvez obtenir un site Web convaincant dans chaque langue et pour chaque marché cible.

Get a free quote