Journée Internationale de la Traduction 2020 : l’essentiel à savoir

30/09/2020 Actualités & Traduction

Temps de lecture : 3 min 

 
La traduction est une discipline qui possède un caractère international. En effet, plusieurs langues, même les moins courantes, sont traduites par des professionnels ainsi que par des particuliers au quotidien. Il semble donc légitime d’y consacrer une journée par an.  

Le 30 septembre 2020 célèbre la Journée Internationale de la Traduction. Pour l’anecdote, à cette date nous fêtons la Saint Jérôme, considéré comme le patron des traducteurs par excellence. Pour cause, il a été le traducteur officiel de la Bible en langue latine au 3ème siècle.  

La Journée mondiale de la Traduction : quel est son rôle ? 

Au cours de cette journée, c’est l’opportunité de rendre hommage aux spécialistes des langues en soulignant l’importance de ce qu’ils font. Nous félicitons leur travail, ce dernier est remarquable, en effet, il permet d’unir deux ou plusieurs cultures, de favoriser l’échange, l’ouverture d’esprit et l’éducation. 

La traduction technique est utilisée dans plusieurs domaines tels que l’économie, la politique, la littérature et d’autres. Elle est donc irremplaçable pour délivrer des messages clairs, pour prendre des décisions stratégiques majeures à l’échelle internationale, pour maintenir la paix à travers les nations.  

Un concours d’affiches 

Les professionnels des langues : traducteurs, interprètes et terminologues sont mis à l’honneur lors de la Journée Mondiale de la Traduction (JMT). Un thème différent est choisi pour chaque édition. Cette année la Fédération Internationale des Traducteurs a retenu le thème “trouver des mots pour un monde en crise”. Le but est d’inviter des graphistes professionnels à réaliser différentes affiches en lien avec le thème fédérateur, l’affiche gagnante est utilisée pour promouvoir cette journée.  

La Fédération Internationale des Traducteurs (FIT) encadre les professions liées au domaine des langues. Elle régit les règles de cette journée, en choisissant avec attention et précision le thème annuel, reflet de l’année.  

Le métier de traducteur : le parcours pour y accéder 

Avant tout, pour exercer le métier de traducteur, il faut avoir un excellent niveau dans sa langue maternelle et dans une autre langue. Il faut également maîtriser un domaine (littéraire, scientifique, judiciaire…). 

Concernant le parcours scolaire, il y a des écoles spécialisées qui vous forment aux différents métiers à l’instar de l’École Supérieure de Traduction et de Relations Internationales. Pour les formations en université, il y a la licence LEA (langues étrangères approfondies). 

Lorsque nous employons le terme traducteur, nous mettons de côté deux autres professions du même domaine : interprète et terminologue. Le premier est spécialisé dans les documents audio. Quant au second, c’est un linguiste chargé de trouver l’équivalent des mots de la langue source dans la langue cible.  

Intertranslations travaille avec des professionnels compétents aptes à répondre à vos besoins, consultez notre page dédiée pour plus d’informations.  

Abonnez-vous à notre newsletter !  

Découvrez nos autres articles !